Use your widget sidebars in the admin Design tab to change this little blurb here. Add the text widget to the Blurb Sidebar!

Arpenter le Mur énergétique du Capitalisme

Posted: novembre 10th, 2021 | Author: | Filed under: Textes en français | Commentaires fermés sur Arpenter le Mur énergétique du Capitalisme

Nous proposons un nouvel arpentage dont nous n’avons pas encore décidé la restitution. Cela ne sera pas en 2021, mais bien plus surement en 2022, possiblement fin mars, quand nous prévoyons de nous retrouver pour quelques ateliers et chantiers, ou avant, à l’occasion et en fonction des participant.e.s.

Il s’agit donc d’arpenter un Mur, le Mur Énergétique du Capitalisme de Sandrine Aumercier, lequel est présenté comme un contribution au problème des critères du dépassement du capitalisme du point de vue de la critique des technologies.

https://antitht.noblogs.org/files/2019/05/ContactGrange.jpg

Intéressé.e pour en lire un bout ?

 

 

Petite présentation du bouquin de 339 pages par la maison d’édition :

À l’heure de la crise écologique, le dogme révolutionnaire de la « réappropriation des moyens de production » ne peut plus être affirmé innocemment. Moteur humain, moteur mécanique : ce sont là les bases de l’invention capitaliste du « travail ». La croyance en la substituabilité indéfinie d’une dépense d’énergie abstraite nourrit le développement technologique et entretient une relation ambivalente avec la thermodynamique. Une conception substantialiste de la valeur, telle que développée par Karl Marx et relue par Robert Kurz, permet de réinscrire le paradigme énergétique à l’intérieur de la forme sociale capitaliste et d’en expliciter la dynamique propre. Le rapport de composition organique du capital articule en effet étroitement le « travail mort » des machines et le « travail vivant » des humains. La crise énergétique et ses retombées écologiques constituent en ce sens le mur externe du métabolisme capitaliste, l’autre mur étant la création d’une humanité superflue.

L’abolition du travail abstrait ne pourrait donc que signifier la fin des technologies qui sont la « matérialisation adéquate » du capitalisme. Seule une exigence d’émancipation portée jusqu’à cette pointe pourrait à la fois cesser de consumer sans limites le monde matériel et offrir les bases sociales d’une réinvention des techniques et des activités libérées de la compulsion de valorisation.

Table des matières

Chapitre 1 – La crise de l’énergie au coeur de la crise permanente du capitalisme
1.1 Fin du pétrole et développement durable… du capital
1.2 L’émergence du paradigme énergétique
1.3 La bioéconomie, synthèse entre économique et biophysique

Chapitre 2 – Moteur humain, moteur d’engin
2.1 Le dogme classique de la substituabilité des facteurs de production
2.2 Le travail comme « dépense d’énergie »
2.3 La technologie comme potentialisation de la force de travail dans la contradiction en procès du capital
2.4 Marx énergéticien ?

Chapitre 3 – L’abolition du travail et ses conséquences
3.1 Quel type de démantèlement industriel ?
3.2 A la recherche des critères de dépassement du capitalisme

Conclusion

Pour en savoir plus, une présentation du livre par l’autrice lors de sa présentation à la librairie Michèle Firk de Montreuil :

Au fait, c’est quoi un arpentage ? Il s’agit de se mettre à plusieurs pour se raconter un livre. Chacun choisit la partie qu’il veut lire, embarque avec lui un morceau du livre et apprès l’avoir lu attentivement, l’ami-e retouve ses autres ami-e-s pour raconter de vive voix ce qu’il a lu.
C’était une technique malicieuse pour les ouvriers de l’époque (fin XIXème) de trouver le temps de se réunir pour apprendre à connaitre un ouvrage sans avoir à passer beaucoup de temps à le lire et aussi permettre à d’autres, lors de la restitution publique d’appréhender l’ouvrage sans l’avoir lu.

 


Se retrouver à la Grange de Montabot, dimanche 7 novembre 2021

Posted: novembre 1st, 2021 | Author: | Filed under: Textes en français | Commentaires fermés sur Se retrouver à la Grange de Montabot, dimanche 7 novembre 2021

Après un nouveau chantier Énergie à la Grange de Montabot très riche en rencontres, ateliers, constructions, discussions, réflexions, repas animés et autres surprises, nous proposons de nous retrouver ce dimanche 7 novembre à la Grange de Montabot.

Nous reviendrons forcément sur le chantier, ses points positifs et les anicroches à éviter (ou pas) la prochaine fois. Pour celleux ne pouvant venir, n’hésitez pas à nous faire des retours par emails surtout si vous n’avez pas eu l’occasion de mettre un mot dans la boite « bilan ».

Nous parlerons surement des perspectives (dont certaines déjà émises à l’issue du chantier de nouvelles rencontres à la Grange. Nous reviendrons aussi, malheureusement sur la disparition problématique pour maintenir et créer de la confiance d’objets personels (une pince ampéremètrique fluke analogique qui est un outil de travail et bien plus encore d’une camarade et une très grande pince multiprise à branches bleu plastifiés, neuve) et collectifs (La boîte et le perfo burineur Makita qu’un d’entre nous a pris du temps pour le remettre en fonction).

Après la préfête du Black Out, imaginons ce que peut-être la « Faite du Black Out » en 2022 ! À noter qu’à l’automne 2022, cela fera 10 ans que nous aurons investi (que nous nous sommes investi.e.s) la Grange. Pourquoi pas envisager un évènement (à la bougie vu qu’après le black out) avec compilation de photos ayant égayé vie et chantiers sur le lieu.

Ces deux dernières semaines, partie du Voyage pour la Vie, des Zapatistes ont silloné l’ouest. Les camarades caennais.es comme la Grange de Montabot ont finalement renoncé à cet accueil… Pour l’instant ! Relançons-nous le collectif ZapaMancha dans l’optique de l’accueil d’une nouvelle délégation ou pour faire vivre le Voyage pour la vie ?

Il sera aussi question de refaire du cidre sans oublier un ou des prochains brassins de Nouzbi.

Nous prendons des nouvelles du Club Déjeune, l’assos qui fait vivre le fournil et qui propose plusieurs ateliers pour cette fin d’années (bougies, savons, etc).

Et, com’ d’hab, nous verrons à discuster d’autres sujets si le coeur et l’envie nous en dit en fonction de qui sera par là. Nous pensons notamment à l’actualité énergétique qui lie une fois de plus éolien et nucléaire comme deux inséoarables de la politique énergétique du futur (le plus hilarant étant que le « rapport indépendant » pris pour vérité par les politiques, les experts et les media sur le sujet soit l’oeuvre de RTE, filiale de EDF et grand bénéficiaire de la centralisation énergétique d’une part et de la sécurisation d’un réseau transcontinental d’autre part (sic !).

En résumé, les sujets que nous nous proposons d’aborder :

– Chantier énergie : bilans et suites !
– Prochains chantiers ?
– Black out à venir (2022) !
– Relance de Zapamancha ?
– Nouzbi de la grange, nouveau brassin début Novembre ?
– Cidre, partant pour 500 litres ?
– News club des jeunes, futurs ateliers à venir
– Projets album photos des chantiers de la grange depuis 9 ans pour appeller à un évènement pour les 10 ans du lieu ?

– Autres envies…

À dimanche !

 

Pour venir à la Grange de Montabot, voici le plan :

———

Grange de Montabot, la Bossardière à Montabot (50),
route Percy-Montabot :

À gauche sur la route Percy-Montabot
1 km après le gros pylône ou,
en venant de Tessy :
2ème à droite après le bourg de Montabot

Montabot (50) à 9 km de l’A84 à hauteur de Villedieu les poêles (sortie 38)

 


La pré-fête du Black out – samedi 16 octobre 2021

Posted: octobre 12th, 2021 | Author: | Filed under: Textes en français | Commentaires fermés sur La pré-fête du Black out – samedi 16 octobre 2021

En clôture du Chantier Énergie qui se déroule actuellement à la Grange de Montabot (50), la pré-fête du Black Out !

Il faudra être à l’heure ce samedi 16 Octobre.

Début des festivités à 18h30 pétantes

Soirée insolite ? S’il n’y a plus de lumières que ferons nous ? Sans
électricité que va t-on devenir ? Saurons nous danser, festoyer,
célébrer quand tout le réseau se sera écroulé ?

Venez avec bottes, gobelets, bougies et ciret.

Allons nous promener puis laissez vous conter des imaginaires déconnectés.

Pour finir par une faite en musique de toute beauté avec ‘tendresse
sauvage’ et ‘dust unit

Contact : black-out-forever chez rise up point net

 

Pour ce qui est du chantier :

Une équipe s’occupe de fabriquer une éolienne pour la Grange, une autre met en pratique l’élec en site isolée avec la conseption d’une caravane énergie.

D’autres camarades ont remis en route la caravane sauna (et ses douches) après un premier déplacement de celle-ci… de quelques décamètres, et d’autres encore ont amélioré la chauffe de la douche de la Grange en isolant le chauffe-eau à bois, etc.

Certain.e.s s’attaquent aussi à la compréhension et la conception d’installs connectées au réseau électrique intercontinental et de nombreu.x.ses personnes se relaient pour mitonner les repas et gérer la chauffe de l’eau de vaisselle ainsi que le nettoyage de cette dernière.

Côté soirées, se profilent une discussion autour de la Chose et, vendredi 15 octobre, la venue de Fanny Lopez qui va présenter son ouvrage : l’Ordre électrique : infrastructures énergétiques et territoires.

 


Confluence des luttes de l’Ouest à la Grange

Posted: octobre 12th, 2021 | Author: | Filed under: Textes en français | Commentaires fermés sur Confluence des luttes de l’Ouest à la Grange

Rencontres de la confluence des luttes de l’Ouest du 21 au 31 octobre à la grange de Montabot

Les rencontres de la confluence des luttes de l’Ouest reviennent, elles auront lieu à la Grange de Montabot dans la Manche du jeudi 21 au dimanche 31 octobre! 

Le site de la Confluence : https://laissebeton.org/

Un pré-programme collaboratif à compléter et commenter selon les envies !

Les repas sont partagés (on va faire un peu de récup mais n’hésitez pas à ramener quelques victuailles à partager) et il y a possibilité de camper sur place en tente ou en camion – véhicule!

C’est cool d’être autonome au niveau couchage (attention à la température, il peut faire froid fin octobre) car il y aura un dortoir avec quelques places pour y dormir mais pas pour tout le monde.

 Présentation de la confluence des luttes de l’Ouest

La Confluence se voit comme un outil qui relie les luttes plus qu’elle ne les organise, elle propose un espace de rencontres, plus ou moins régulier où se mêlent discussions, réflexions autour de nos luttes avec des individu·es impliqué·es dans différentes luttes contre les projets inutiles mais aussi l’anti-capitalisme, le féminisme, l’anti-racisme, l’anti-classisme …

Cet espace de rencontre vise à créer des liens interpersonnels entre personnes luttant dans l’ouest, partager des expériences individuelles et collectives et à faire émerger des projets collectifs de mutualisation ou d’entraide. La confluence n’a aucunement la prétention de porter l’organisation hors des luttes. Il ne s’agit pas d’un collectif de collectifs visant à adopter une stratégie globale de lutte. Chacun·e conserve son autonomie et la Confluence n’a pas vocation à s’occuper de la manière dont les gens s’organisent, mais uniquement de faciliter l’entraide entre les luttes telles qu’elles sont !
Nous repartons sur un format long de confluence comme l’an dernier au Village du Peuple (et oui déjà un an depuis les dernières rencontres ! on est pas hyper ponctuels, mais avec les luttes le temps passe vite !).  Ce format long permet d’éviter l’effet week-end trop rempli et la saturation qui va avec. Il permet aussi d’avoir un rythme plus tranquille pour des échanges informels, en profiter pour se retrouver, partager un peu de temps ensemble, des repas et soirées, de l’improvisation, des balades, jeux … ! 🙂 … mais vous pouvez évidemment ne passer que quelques jours !

On y discutera bien sûr de l’actualité des luttes contre les projets inutiles dans l’ouest mais aussi des problématiques liées au soin, à la neuroatypie et à la santé psy, d’organisation collective de la sortie de l’emploi, de comment on structure un peu plus cette confluence des luttes, et de tout ce que vous avez envie de parler selon le moment et les participant.es !

S’organiser pour les rencontres et y venir ! 

Ces rencontres sont auto-gérées mais pour qu’elles soient agréables pour toustes, il y a un peu d’orga en amont (comme d’hab). Du coup les coups de main sont les bienvenus ! Si tu as envie de participer (un peu / beaucoup) à l’orga, fais nous signe à laissebeton [at] riseup.net (on prévoit d’en discuter d’ici peu). On cherche entres autres des personnes pour nous aider à ramener de la récup’, pour relayer l’événement sur des listes mails de l’Ouest …

Nous pensions articuler ces rencontres en plusieurs temps de plusieurs jours pour chacune des grandes thématiques avec un programme relativement libre à chaque fois, mêlant discussions, projections de films, ateliers pratiques (car on finit par saturer à passer trop de temps à discuter).

N’hésitez pas à nous envoyer un mail à laissebeton [at] riseup.net si vous cherchez un covoit ou avez des place dans votre véhicule. On vous mettra en contact ! On est moins rapide que blablacar pour vous trouver un covoit’ mais ça fonctionne quand même.

A très vite à Montabot

Pour venir à la Grange de Montabot, voici le plan :

———

Grange de Montabot, la Bossardière à Montabot (50),
route Percy-Montabot :

À gauche sur la route Percy-Montabot
1 km après le gros pylône ou,
en venant de Tessy :
2ème à droite après le bourg de Montabot

Montabot (50) à 9 km de l’A84 à hauteur de Villedieu les poêles (sortie 38)

 

 


Chantier Énergie 2021 à la Grange de Montabot, du 9 au 17 octobre

Posted: juillet 30th, 2021 | Author: | Filed under: Textes en français | Commentaires fermés sur Chantier Énergie 2021 à la Grange de Montabot, du 9 au 17 octobre

La grange de Montabot a le plaisir de vous convier
à nouveau pour un chantier énergie.

  Après celui d’octobre 2020, nous proposons une continuité tant côté chantier que réflexions et discussions sur ce que représente l’utilisation de l’électricité : pourquoi on l’utilise, pourquoi on la critique, pourquoi on refuse d’être connecté.e.s au réseau transcontinental, comment on s’oppose à ce réseau et comment on peut créer des réseaux autonomes.

  L’an dernier, à côté d’une dynamique importante côté chantier : montage d’une éolienne, mise en réseau de celle-ci avec des panneaux solaires, construction d’un local technique, tentative de réfection du chauffe-eau à bois, électrification du fournil, etc, de nombreuses discussions, certaines programmées à l’avance et d’autres ajoutées par les participant.e.s ont pu se tenir. Des moments partagés qui créent de la confiance pour construire et pour agir ensemble.

Côté chantier : Un groupe consacrera la semaine à la construction de l’éolienne qui viendra parachever le chantier 2020. Des ateliers pratiques mais pas que permettront de mieux apréhender ensemble l’électricité en réseaux autonomes et celle du réseau transcontinental.

Nous avons aussi le projet de construire un module énergétique mobile (sur roues) permettant d’alimenter de manière autonome des camps de lutte.

Côté discussion et programme : Nous avons des soirées qui sont programmées et d’autres dont le jour reste à définir. Certaines des discussions seront la continuité de celles entamées l’an dernier avec l’apport des réflexions collectives qui ont pu se dérouler depuis un an. Projections, écoutes de documents sonores, partage de lectures et discussions pratiques alimenteront discussions et réflexions.

Enfin, côté préparation : nous nous retrouvons le lundi 4 octobre à 14h à la Grange de Montabot pour discuter des derniers trucs à fignoler avant le début du chantier car beaucoup reste à faire.

Comme l’an dernier, nous proposons à celles et ceux qui le souhaitent de prendre en charge un repas ou mieux une journée de repas. Si ça vous dit, merci de nous contacter en amont pour s’organiser, prévoir les ingrédients, etc.

Attention ! Vous êtes nombreu.x.ses à nous signifier vouloir venir. Les sleepings ne sont pas extensibles : il est donc fortement conseillé d’être autonome pour le dodo.

Au plaisir de nous rencontrer ou de nous retrouver, de confronter nos pratiques et nos envies, de construire et détruire ensemble !

 

Pour venir à la Grange de Montabot, voici le plan :

 

———

Grange de Montabot, la Bossardière à Montabot (50),
route Percy-Montabot :

À gauche sur la route Percy-Montabot
1 km après le gros pylône ou,
en venant de Tessy :
2ème à droite après le bourg de Montabot

Montabot (50) à 9 km de l’A84 à hauteur de Villedieu les poêles (sortie 38)

 


Samedi 12 juin à la Grange : projections zapatistes !

Posted: mai 25th, 2021 | Author: | Filed under: Textes en français | Commentaires fermés sur Samedi 12 juin à la Grange : projections zapatistes !

Dans le cadre de la venue espérée d’une délégation zapatiste cet été, projetons-nous et préparons leur venue !

Pour cela, nous proposons une soirée projection (de films-docus) et discussion le samedi 12 juin. Cette soirée se déroulera au cours du second mini-chantier du printemps (chantiers courts printemps 2021) qui a notamment pour but la préparation des espaces pour les activités de l’été à venir.

Pour ce qui est de la soirée du 12 juin, nous proposons donc une soirée films et bouffe à partir de 19 h avec une projection et des discussions à partir de 20h.

Comme tous les mois, le groupe de préparation local Manche pour l’accueil d’une délégation zapatiste se réunit à la Grange de Montabot le premier dimanche à 10h : Prochaine réunion le dimanche 6 juin !

Si vous ne pouvez pas venir à ces occasions mais que vous souhaitez nous rejoindre pour préparer la venue de la délégation, moyen de contacter le groupe d’accueil ici : zapamancha arobase riseup point net et d’avoir des infos là : http://zapamancha.noblogs.org/

D’autres projections-discussions sont prévues ou en préparation dans Coutançais, le Val de Saire et sur Cherbourg.

And last but not least, le weekend des 26 et 27 juin 2021, la presqu’île nucléaire sera le départ de la flotille nord-ouest du « Voyage pour la vie » qui partira de Diélette pour faire le tour de la Bretagne avant de partir pour le sud de l’Espagne faire jonction avec la flotille méditerranéenne.

Pour les rejoindre (1 jour, 1 semaine, 1 mois, etc) en mer ou sur terre, moyen de contacter la flotille vivilibres arobase riseup point net

 

 

Pour venir à la Grange de Montabot, voici le plan :

 

———

Grange de Montabot, la Bossardière à Montabot (50),
route Percy-Montabot :

À gauche sur la route Percy-Montabot
1 km après le gros pylône ou,
en venant de Tessy :
2ème à droite après le bourg de Montabot

Montabot (50) à 9 km de l’A84 à hauteur de Villedieu les poêles (sortie 38)

 

 

 

 


Appel à participer aux chantiers courts des 22- 24 mai et 11-13 Juin à la grange de Montabot

Posted: mai 13th, 2021 | Author: | Filed under: Textes en français | Commentaires fermés sur Appel à participer aux chantiers courts des 22- 24 mai et 11-13 Juin à la grange de Montabot


Les camarades zapatistes ont embarqué ce lundi 3 mai

Posted: mai 5th, 2021 | Author: | Filed under: Textes en français | Commentaires fermés sur Les camarades zapatistes ont embarqué ce lundi 3 mai

Nous nous préparons à les accueillir

 

Les premier-es companer@s zapatistes du chiapas méxicain sont parti-es ce lundi sur le bateau “la Montaña” pour aborder l’Europe d’ici un bon mois (plus d’info et vidéo du départ).

Une délégation devrait venir nous rendre visite dans la Manche vers le mois de juillet.

En attendant leur venue nous vous invitons à un cycle de projections-discussions au cours du mois de juin dont la première programmée se déroulera le 12 juin à la Grange de Montabot (50). D’autres dates sont en préparation.

Le week-end du 26-27 juin, une flotille de petits bâteaux aborderont les côtes manchotes à Dielette, à proximité des installations nucléaires du Cotentin pour un tour de chauffe avant la venue des Companer@s. Le collectif Manche pour l’accueill des zapatistes sera présent.

Tous les premiers dimanches du mois nous nous réunissons à la Grange de Montabot (50) pour discuter et organiser ces rencontres dans une ambiance auto-gérée et horizontale où chacun-e peut participer.

Si vous voulez rejoindre cette aventure, participer aux rencontres ou nous aider à les organiser, vous pouvez nous écrire à l’adresse zapamancha (arobase) riseup.net

À trés bientôt,

Des companer@s de ce côté-ci de l’atlantique, Mancha, Francia, Europa, Tierra.