Use your widget sidebars in the admin Design tab to change this little blurb here. Add the text widget to the Blurb Sidebar!

Vendredi 4 août 2017 – Arpentage et réunion.

Posted: juillet 24th, 2017 | Author: | Filed under: Textes en français | No Comments »

19h – Repas à partager, proposition d’arpentage et soirée projection.

Parce que l’art nous trotte dans la tête, on continue à y penser. Suite à plusieurs discussions sur la possibilité de se lancer dans un festival des arts en lutte, on a envie de lancer un cycle d’arpentage.

Au fait, c’est quoi un arpentage ? Il s’agit de se mettre à plusieurs pour se raconter un livre. Chacun choisit la partie qu’il veut lire, embarque avec lui un morceau du livre et apprès l’avoir lu attentivement, l’ami-e retouve ses autres ami-e-s pour raconter de vive voix ce qu’il a lu.
C’était une technique malicieuse pour les ouvriers de l’époque (fin XIXème) de trouver le temps de se réunir pour apprendre à connaitre un ouvrage sans avoir à passer beaucoup de temps à le lire.

Pour commencer ce cycle, on a un livre a vous proposer, une belle critique de l’art comtemporain.

L’idée serait que l’on soit plusieurs à repartir avec un bout du bouquin à lire.
On se fixera une date d’arpentage à la fin de la soirée qui puisse convenir à tout le monde

Bref, ce vendredi 4 Aout 2017, on se retrouve à 19h, à la grange. On mange ensemble (chacun.e amène de quoi partager). On regarde aussi quelques courts documentaires pour illustrer ce que réalisaient des troupes de théatres
durant les années 70. Et chacun.e repart avec un bout de livre à lire.

Midi – Bouffe et réunion pour préparer la fin de l’été.

Nous avions prévu de nous retrouver le dimanche 3 septembre 2017… Pleins de choses se sont passé et d’autres vont se faire d’ici l’automne.
Certaines activitées ou sollicitations demandent que l’on réponde rapidement.
C’est pourquoi, on voulait profiter de cette soirée du 4 août pour se voir plus tôt dans la journée, le midi, afin de discuter de plusieurs trucs :

– Une proposition de concert à la grange le 25 Septembre,
– Le déménagement de l’atelier bière,
– Les Cantines, retours de celle effectuée à NDDL et préparation de celles à venir.
– De Départs groupés vers l’est (Bure’lesques du 10 au 15 Aout) et le sud (Semaine du vent du 19 au 27 Aout)
– etc

Quelques un-es de la grange


3 juin à Montabot soirée projection « PAS RES NOS ARRESTA »

Posted: mai 22nd, 2017 | Author: | Filed under: Textes en français | No Comments »

La Grange de Montabot vous invite à découvrir le film PAS RES NOS ARRESTA, pour mieux comprendre les projets éoliens, et à qui ils profitent. Ce sera aussi l’occasion d’échanger sur la construction de 3 éoliennes sur Montabot, porté par un  promoteur extérieur. Sorti en 2016, ce film documentaire a été auto-produit par des personnes de l’Aveyron qui sont elles aussi concernées par des projets éoliens.


7 Mai 2017 à 9h17 : Prochaine réunion de la Grange de Montabot

Posted: mai 1st, 2017 | Author: | Filed under: Textes en français | No Comments »

C’est à 9h17 exactement que nous avons prévu de nous retrouver à la Grange de Montabot pour un petit déjeuner à la tomme de brebis fraichement arrivée de l’Aveyron avec les dernières nouvelles de la lutte contre RTE sur le plateau de St Victor et Melvieu (12) telle la Grande fête des indivisibles qui scellent l’achat par 138 entités indivisibles du terrain qui accueille l’Amassada. Avec le fromage devraient aussi arriver plus d’infos sur la venue début juin d’un groupe d’aveyronnais.es dans la Manche avec une projection de Pas Res nos arresta et nous pourrons en profiter ce dimanche pour nous pencher sur le programme à leur proposer.

Il y aura aussi un point sur la préparation de la semaine du chantier collectif qui se déroulera à la grange du 15 au 20 mai ainsi que la soirée du mercredi 17 mai .

Et il faudra commencer à réfléchir à celui envisagé pour septembre 2017.

On parlera surement d’une soirée à venir très bientôt avec les ami.e.s d’Antirouille, dans la continuité de nos réflexions pour la préparation d’un ou d’évènement.s autour des arts en lutte.

Nous reviendrons aussi sur le Premier tour à Burcy, les dernières infos en provenance de la ZAD et de Bure et sur plein d’autres sujets que nous aurons envie d’évoquer, partager, etc.

Comme d’habitude, chacun.e amène de quoi partager le repas du midi et pour celles et ceux qui le souhaite, il sera encore temps de se recharger en Nouz-Bzzz, la Nouzbi qui grésille dans le poteau.

 

—————

Grange de Montabot, la Bossardière à Montabot (50),
route Percy-Montabot :

À gauche sur la route Percy-Montabot 1 km après le gros pylône ou,
en venant de Tessy : 2ème à droite après le bourg de Montabot

Montabot (50) à 9 km de l’A84 à hauteur de Villedieu les poêles (sortie 38)

 


Chantier participatif à la Grange de Montabot du 15 au 20 mai 2017

Posted: avril 27th, 2017 | Author: | Filed under: À la Grange de Montabot | No Comments »

Salut les ami-e-s,

Pour vos prochaines vacances, la Grange de Montabot vous propose un séjour dans son cadre champêtre du 15 au 20 mai 2017.

Au menu diverses activités physiques et sportives sont possibles :

* enduit de finition à la chaux

* bardage du haut des murs et isolation terre/paille

* jardinage

L’hébergement est possible sous tente ou caravane.

La restauration est en auto-gestion avec un moment spécial de dégustation des produits estampillés grange (cidre, bières, tomes de brebis, crême fraiche)

L’activité culturelle n’est pas oubliée avec une :
Soirée spéciale le 17 mai : apéro cantine et discussions

  • Repas de soutien au copain de l’Aveyron poursuivi pour lancer de feuilles mortes sur un gendarme.
  • Projection d’ un court métrage sur la lutte anti-THT en Haute Durance.
  • Discussion avec le collectif de soutien aux migrants de Saint Lô en vue de la création d’un évènement festif à leur profit.
  • Pour le fun nous ajouterons une soirée jeux de société!

N’oubliez pas de nous faire part de votre venue pour bien vous accueillir

Les copines et les copains de la grange

contact: o6 5I 67 94 44 ou/et montabot@riseup.net

Merci de vous inscrire sur le lien suivant : https://framadate.org/HzIYiHOvslnXiKst

PS : N’oublions pas le 7 Mai 2017 à 9h17 : Prochaine réunion de la Grange avec petit déj au fromage de brebis de l’Aveyron, qui sera bien affiné bien que fraichement arrivé.

—————

Grange de Montabot, la Bossardière à Montabot (50),
route Percy-Montabot :

À gauche sur la route Percy-Montabot 1 km après le gros pylône ou,
en venant de Tessy : 2ème à droite après le bourg de Montabot

Montabot (50) à 9 km de l’A84 à hauteur de Villedieu les poêles (sortie 38)


La Grange de Montabot (50) – Antinucléaire ? Pas que !

Posted: avril 22nd, 2017 | Author: | Filed under: Textes en français | No Comments »

La grange de Montabot (50) est le fruit des dynamiques lancées lors des actions de novembre 2011 contre le train “CASTOR” à Valognes, et des moments forts de la lutte contre la ligne Très Haute Tension (THT) Cotentin-Maine (2011-2012). Nous avons voulu que cette grange soit un lieu collectif pour la lutte, qui puisse accueillir diverses rencontres et moments d’organisation.

Depuis quelques années maintenant nous faisons des travaux avec les moyens du bord, nous cherchons à rendre ce lieu le plus autonome possible, mais aussi et surtout nous essayons de faire en sorte que cette grange soit le théâtre de nos envies, de nos échanges de savoirs constamment alimentés par les diverses rencontres, les discussions et les chantiers, ainsi que par les moments de lutte que nous partageons ici et ailleurs.

 

Ce lieu est pour nous bien plus qu’un chantier permanent. Il est une enclave expérimentale de vie, des luttes en cours et à venir, de rencontres, la Grange est une occasion pour nous de faire face ensemble à l’arrogance et à l’oppression d’un système toujours plus liberticide.

Cette grange vient aussi matérialiser l’envie de vivre dans et avec le paysage local en fournissant un lieu destiné à accueillir celles-eux qui pensent différemment notre monde et les sociétés qui le composent.

Différents chantiers collectifs nous ont permis, en prenant de notre temps plutôt qu’en dépensant de l’argent (que nous n’avons d’ailleurs pas), de réaliser par nous-mêmes des travaux que cette société de consommation rend inaccessibles pour qui n’a pas un porte-feuille bien garni. Ils nous ont aussi permis de questionner dans la pratique notre volonté de fonctionner de façon horizontale, sans chef ni bureaucratie.

Ces divers chantiers sont ouverts à tou-te-s celles et ceux qui désirent venir y participer, apprendre, nous rencontrer, comploter…

Pour plus d’information, nous proposer des moments de complicité ou venir à notre rencontre : montabot (à riseup . net  / o6 5I 67 94 44.

 

—————

Grange de Montabot, la Bossardière à Montabot (50),
route Percy-Montabot :

À gauche sur la route Percy-Montabot 1 km après le gros pylône ou,
en venant de Tessy : 2ème à droite après le bourg de Montabot

Montabot (50) à 9 km de l’A84 à hauteur de Villedieu les poêles (sortie 38)


La Nouzbi de la Grange, ses malts et ses levures (et le houblon au futur).

Posted: avril 15th, 2017 | Author: | Filed under: À la Grange de Montabot | No Comments »

Oyez, oyez :

Le prochain brassin de Nouzbi aura lieu les lundi 24 et mardi 25 avril 2017 (daté décalée pour cause de 1er tour à Burcy).

En attendant, il est toujours possible de déguster la Lager qui mousse autant qu’elle élague et la toute nouvelle toute bonne Nouzbi-ZZZZ sonore et déjà très appréciée : gare à la rupture rapide des stocks !

Mais vient surtout le moment de refaire les stocks en malt et en levures. Bref, une palette va arriver à la brasserie incessamment sous peu, sans doute mardi 18 avril et quelques bras ne seront pas de refus pour organiser le stockage et mettre tout cela hors de portée des rongeurs et autres volatiles voraces.

Dès aujourd’hui, samedi 15 avril, il est prévu de planter du houblon sur un nouvel espace qui a été préparé jeudi dernier du côté de St Maur des Bois.

Ne pas hésiter à contacter sur le tél (o6 5I 67 94 44) si vous êtes dans le coin et intéressé.e.s par la chose.


Premier tour à Burcy le samedi 22 avril !

Posted: avril 15th, 2017 | Author: | Filed under: Textes en français | No Comments »

Burcy (14), c’est là que se trouve le Biopole du bocage, un espace varié qui accueille associations, structures commerciales de la bio et qui est mondialement connue pour son habituelle fête du biopôle du bocage organisée par Halte’air idées chaque mois d’avril… Mais en 2017, il y a le :

PREMIER TOUR

La journée de rencontres autogérées qui remplace la fête du biopôle du bocage.

Cette année Halte’air idées ne souhaitent pas organiser la fête du biopôle du Bocage à Burcy (14) comme à son habitude. À la place, Halte’air idées propose une journée autogérée pour que les gens qui portent des initiatives se rencontrent.

Ainsi, groupes et collectifs, associations et orgas diverses, individu.e.s et dedividon.ne.s sont donc inviter à prendre en charge la journée pour que chacun.e crée le temps et l’espace qui lui ressemble et nous invite dans son monde…

La grange de Montabot armée de ces friteuses à bois ira proposer quelques assiettes de bon aloi, mais aussi un infokiosque fourni et les dernières nouvelles et brochures en provenances de luttes telles Bure et le Bois Lejuc, la lutte antiTHT des Hautes-Alpes ou celle contre le méga-transformateur RTE dans l’Aveyron.

Bref, on sera au Biopôle et on y fera la fête ! Et c’est avec plaisir qu’on s’y croiserait.

 


19 mars 2017 – appel à rejoindre la marche pour la Justice et la Dignité à Paris

Posted: mars 9th, 2017 | Author: | Filed under: Textes en français | No Comments »

Appel depuis les territoires en lutte de la ZAD de Notre Dame des Landes et de Bure à soutenir et rejoindre la marche pour la Justice et la Dignité.

Nous relayons ici l’appel de la ZAD et de BURE du lundi 27 février 2017 à rejoindre la marche du 19 mars.

Le 19 mars prochain plusieurs familles ayant perdu un des leurs tué par la Police appellent à une marche pour la justice et la dignité, contre le racisme, les violences policières, la hogra et la chasse aux migrant-es. Alors que l’état d’urgence permet d’aller toujours plus loin dans l’encadrement et la légitimation du racisme systémique, les violences et humiliations infligées aux populations racisé-es et dans les quartiers populaires sont quotidiennes : contrôles au faciès, insultes, coups, perquisitions, et assignations à résidence. C’est une véritable guerre de basse intensité qui s’organise, dans le droit héritage des techniques de maintien de l’ordre colonial. Cette guerre que mène l’État français contre une partie de la population est aussi meurtrière : un mort par mois, c’est le nombre moyen de victimes de la police, dans leur très grande majorité racisées.

Or, la plupart des policiers responsables demeurent impunis, et l’assemblée nationale vient même d’adopter un projet de loi « assouplissant » les conditions d’usage de leurs armes, leur garantissant par là un véritable permis de tuer, et les mettant définitivement à l’abri des conséquences de leurs crimes racistes. On voit des familles se battre depuis des années sans que justice ne leur soit rendue : les non lieux tombent du coté des meurtriers en uniforme tandis que la répression s’abat sur celles et ceux qui organisent leur défense, comme ç’a été le cas pour la famille Traoré. Plus récemment encore, les tentatives du gouvernement de minimiser l’agression de Théo à Aulnay Sous Bois, la négation de son caractère raciste comme la répression systématique des manifestations de soutien qui y font suite sont une preuve supplémentaire de la volonté de rendre invisibles ces réalités.

Depuis nos territoires en lutte nous avons choisi de nous organiser pour soutenir et rejoindre la marche. Pour la plupart d’entre « nous »*, nos luttes nous exposent bien à une répression grandissante, que l’état d’urgence vient également faciliter, mais nous risquons bien moins nos vies, et si c’est le cas, ce n’est pas pour ce que nous sommes, mais pour ce que nous faisons. Nous luttons contre ce monde, pour en finir avec les systèmes d’oppressions et cela implique d’abattre le racisme en soutenant l’organisation des premièr-es concerné-es. Non pas pour les aider, mais, pour reprendre les mots de Lilla Watson, militante aborigène, parce que nos libérations sont liées.

Aussi, nous nous rendrons à la marche pour la Justice et la Dignité, et appelons massivement les personnes qui nous soutiennent à en faire autant.

Rendez-vous le 19 mars !

Des habitant-e-s de la Zad et la réunion des habitant-es du 16 février 2017

Des habitant-e-s de Bure

 

* à l’exception de Rémi Fraisse, dans lequel « nous » pourrions nous retrouver parce qu’il était militant, écologiste et blanc, ce ne sont majoritairement pas « les nôtres » qui sont tués régulièrement : nos luttes sont majoritairement blanches et la lutte contre le racisme y est encore trop minoritaire. Mais ce ne sont pas non plus des espaces totalement blancs, et nous ne voudrions pas rendre invisibles celles et ceux, dans nos luttes, qui souffrent de racisme systémique.

Appel : http://zad.nadir.org/spip.php?article4384

Plus d’infos sur la marche : https://blogs.mediapart.fr/marche19mars/blog/191216/le-19-mars-une-marche-pour-la-justice-et-la-dignite