Use your widget sidebars in the admin Design tab to change this little blurb here. Add the text widget to the Blurb Sidebar!

4 février 2018 – Assemblée à la Grange de Montabot

Posted: février 2nd, 2018 | Author: | Filed under: Assemblée, À la Grange de Montabot, Textes en français | No Comments »

4 février 2018 – Assemblée à la Grange de Montabot
RDV 10h – Auberge espagnole pour le repas du midi.

Un menu copieux pour une journée de discussion, de partage d’infos et de préparation :

  • WE du 10-11 février à Notre Dame des Landes.

Comme on ne change pas les bonnes habitudes, la Grange de Montabot sera en mode patatas fritas lors de ces festivités (Programme du 10 et modalités pratiques ici : http://zad.nadir.org/spip.php?article4992).

  • Lutte à Bure. Ici, là-bas et Comité de soutien

Poursuite de la liaison est-ouest entre La Manche et Bure. Après la rencontre du 7 janvier où nous fumes nombreux à discuter de la lutte à Bure et de la nécessité de la renforcer, les copains et copines appellent à ce que nous accordions nos montres contre l’Andra les 3 & 4 mars 2018. Il y sera aussi question de la répression qui se poursuit, voire s’intensifie contre les acteurs et les actrices de la lutte. Et puis, sûrement d’autres envies qui émergeront sur nos possibilités de participer à cette lutte qui nous tient à coeur telles l’organisation d’un WE de rencontres et d’organisation dans l’Ouest sur les luttes antinucléaires et sur Bure.

  • Tom-Tomme en Aveyron

Point info sur l’expédition fromagère qui s’enchaine après le WE du 10 sur la ZAD, et la lutte en Aveyron, laquelle fait aussi face à la (ré)pression.

  • Rendez-vous à la Grange de Montabot et info locales

Travaux sur pylônes en berne, actu diverses mais aussi le retour de l’atelier bière avec moults brassins à venir (et plus encore si de nombreux bras brassent !), le chantier bois du jeudi 22 au mardi 27 février 2018, le calendrier du jardin, un chantier au printemps et l’arrivée d’une éolienne à la grange, etc.

 

———

Grange de Montabot, la Bossardière à Montabot (50),
route Percy-Montabot :

À gauche sur la route Percy-Montabot
1 km après le gros pylône ou,
en venant de Tessy :
2ème à droite après le bourg de Montabot

Montabot (50) à 9 km de l’A84 à hauteur de Villedieu les poêles (sortie 38)

 


Des news de la Grange

Posted: janvier 23rd, 2018 | Author: | Filed under: Textes en français | No Comments »

Quelques petites infos sur ce qui a pu se passer les derniers temps, et sur ce qui ne va pas tarder à se faire à la Grange …

On espère vous voir pour les prochains rdv

(n’hésitez-pas à prévenir de votre présence),

  A bientôt !


27 & 28 janvier 2018 : Retour vers la bière !

Posted: janvier 20th, 2018 | Author: | Filed under: Textes en français | No Comments »

Il y a quelques temps, la Grange de Montabot et ses gentil-le-s comparses ont déménagé l’atelier bière. On devrait bientôt pouvoir le remettre en route (après quelques bricolages).

On vous propose de nous retrouver, avec peut-être d’autres collectifs le samedi 27 janvier à 10h à la Grange.

Le dimanche, on compte faire un tour à l’atelier pour découvrir la brasserie et commencer par se l’approprier par quelques bricoles d’aménagement.

 

L’équipe bière de la grange

PS : Pensez à nous prévenir s’il y a du monde qui peut venir ou pas et si oui combien qu’on puisse anticiper la logistique du week-end.


La Bataille de Bure : présentation et discussion.

Posted: décembre 22nd, 2017 | Author: | Filed under: Infotour, Textes en français | No Comments »

Bravant le froid de l’hiver quelques chouettes et hiboux de Bure s’invitent dans vos contrées pour vous donner quelques nouvelles de la lutte contre la poubelle nucléaire CIGEO (et son monde), de l’occupation du bois Lejuc, de toutes les installations dans le sud-Meuse depuis 2 ans, etc. L’occasion aussi de discuter ensemble de la lutte décentralisée, de la constitution de comités partout en France et ailleurs et des perspectives pour les temps à venir !

Quand Chouettes & hiboux s’invitent, l’accueil est de mise !

L’opposition contre le projet Cigéo à Bure grandit de jour en jour malgré, comme on en a l’habitude avec l’industrie nucléaire, une répression policière intense et la diabolisation du mouvement contre la poubelle de déchets radioactifs.

Seulement depuis plus de 2 ans, après un camp durant l’été 2015, des gens se sont installés prêt de Bure pour lutter et pour construire collectivement d’autres horizons. On ne compte plus le nombre d’habitants du Bois Lejuc occupé jour et nuit depuis plus d’un an.
On ne saurait plus dénombrer les projets de retours aux métiers artisanaux et agricoles, le nombre de parcelles de l’Andra occupées et cultivées. Cette lutte prend de la hauteur et de la consistance, entre dans les consciences de chacun.e comme la Zad de Notre Dame de Landes est maintenant enracinée dans le territoire et est devenue un espace libéré.

Cette résistance au monde et à son nucléaire ne laisse donc plus indifférent.

C’est ce que nous raconterons les compagon-nes de Bure autour de la sortie du livre Bure, la bataille du nucléaire.

Au menu : discussions, projections, présentation du livre « Bure, la bataille du nucléaire », expo-photo, table d’info, amour, résistance et champignons !

Et on terminera l’après midi autour d’un goûter réconfortant.


Plus d’pylônes THT, plus d’problèmes !

Posted: décembre 21st, 2017 | Author: | Filed under: Textes en français | No Comments »

Voici un texte de soutien aux luttes en cours sur nos territoires reçu par mail : 1 de moins qu’il s’appelle, et il y est question d’un pylône qui s’est soulevé avant de se crasher à l’atterrissage du côté de Montabot (50) :

« Vive le vent, vive le vent vive, vive le vent d’Ana*,
boulons tèj’ et coups de vent et le pylône tomba. »
* Ana la tempête de ce 10 décembre 2017

PYLÔNE THT :
UN DE PLUS EN MOINS

 

Dimanche 10 décembre au matin, stupeur sur le mont Robin !
Le paysage n’est plus le même. Mais où est passé le pylône numéro 220 ? Là, où il y a 5 ans le camp de Montabot avait lieu en juin, il a chu enfin. Rebelote, bol d’air, on remet le couvert, comme un retour en 2012, la ligne est à nouveau débranchée, 135 km de ligne THT sans électricité et retour des engins de chantiers.

Malheureusement RTE et sa politique, eux-aussi sont de retour. Ça n’étonnera ni les habitant-es du coin qui ont connu l’imposition de ligne, ni celles et ceux qui luttent encore aujourd’hui contre RTE, la méthode est toujours la même. Évidemment, aucune information n’est donnée à la population.
Imaginez-vous rentrer de week-end, trouver la route barrée et pas d’accès jusqu’à votre jardin. Au bout de celui-ci, vous découvrez chaviré, ce pylône. Pas un mot dans la boîte, pas un technicien à la porte. Et pourtant, vous apprendrez que tous ces spécialistes ont failli vous évacuer à la salle des fêtes du coin de peur que les pylônes voisins ne s’écroulent à leur tour. Seuls les cancans du village peuvent faire passer un tant soit peu les informations. Dans le même temps, la presse locale n’oubliera pas de communiquer sur la force logistique de RTE, leur « maîtrise de la situation » et le fait qu’il n’y aura pas de coupure de courant dans les foyers.
Sans blague, quand on sait que la ligne ne sert à rien, pas étonnant.

 

Pour rappel, cette ligne construite pour l’EPR, toujours pas en route, a pourtant été précipitamment raccordée (avec des pinces crocodiles) dès la fin du chantier en mai 2013 pour couper court à toute contestation. Cette  ligne expose des populations alors qu’elle ne sert qu’au délestage de l’électricité produite à la centrale nucléaire de Flamanville. C’est bien représentatif du mépris de RTE pour les personnes qui vivent dessous.

 

RTE joue donc bien un double jeu : « Il ne s’est jamais rien passé » d’une part (aucune info dans la presse nationale et un rafistolage rapide) et « on contrôle tout » de l’autre.
Contrôle oui, routes barrées sans motifs, gens d’armes sur toutes les petites routes, papiers, alcootests et fouilles des véhicules : quel est le rapport ?

 

Contrôle du chantier, pas sûr. Dans sa course pour faire croire que rien ne s’est passé RTE a redressé en moins d’une semaine ce qui reste du pylône, et bricolé une fixation provisoire, priant pour que le tout tienne jusqu’au remplacement définitif en janvier. Soyons clair, nous ne demandons pas plus de sécurité sur les lignes THT, mais de continuer le démantèlement tel qu’il a bien été commencé !

 

 

Si les déboulonnages symboliques restent des menaces contre RTE, le vent quant à lui réalise le rêve des opposant.e.s. Et si d’autres pylônes ne comptaient pas tous leurs boulons, quel coup de vent nous en débarrassera ? Le danger vient de la ligne elle-même, et non pas de celles et ceux qui se battent contre elle, que ce soit le vent farouche ou les petites mains agiles des déboulonneurs et déboulonneuses.

 

Si la lutte dans la Manche semble avoir pris fin, un évènement revigorant comme celui-ci rappelle qu’elle continue ici comme ailleurs, contre RTE, le nucléaire et son monde. Comment alors ne pas se réjouir de sentir les lignes à nouveau vulnérables ? Chaque coup porté contre l’industrie nucléaire est une épine dans son pied.

 

Alors que les appels à solidarité pleuvaient depuis Bure et l’Aveyron, le vent et ses comparses semblent avoir répondu à leur manière.
Que les bourrasques gonflent et emportent avec elles le projet de poubelle nucléaire, le méga transfo électrique, et leurs plans capitalo-megalo-facho !
Que le vent souffle encore !

 

Rien n’est acquis, rien n’est fini.
——————

Chûte de pylones – Suites ou poursuites

Posted: décembre 21st, 2017 | Author: | Filed under: Textes en français | No Comments »

Message de l’antirep (antirep-tht @ riseup . net) :

Tout le monde est surement au courant maintenant : un pylône à Montabot (50) n’a pas chûté (mais presque), et le courant ne passe plus dans la Cotentin-Maine.

Il semblerait qu’il ait « déchaussé » ses fondations pour faire une promenade d’une dizaine de mètres avec Ana.

Manque d’habitude des promenades champêtres ? Problème de longueurs des pieds ?.. Bref, il a vacillé se retrouvant à moitié couché, retenu par les cables qu’il devait tenir (se foulant la cheville au passage).

Peu importe ! Il convient de se souvenir de quelques réflexes à la lecture de cet extrait de presse :

« Selon nos informations, il s’agit d’un acte malveillant et volontaire. Une enquête a été ouverte. Les gendarmes suivent la piste des opposants aux tracés THT, voire de militants anti-nucléaire qui ont déjà dans le passé revendiqué de telles actions.« 

Au-delà de la grossière faute d’orthographe, il semblerait que la possibilité de nouvelles convocations en gendarmerie n’est pas à exclure.

Ne restons pas seul.e.s face à ce risque, informons-nous de ces éventuelles convocations et n’oublions pas nos droits (à garder le silence, à être assister d’un avocat, etc).

N’oublions pas le téléphone dédié : o6 74 87 II 55 et l’adresse mail : antirep @ riseup . net

(Ne pas indiquer par mail ou par téléphone au-delà de ce qui est notifié sur la convoc).

Solidarité avec Ana !


J+11 : Alors qu’un rafistolage brinquebalant du pylône est terminé, aucune nouvelle de « l’enquête confiée à la brigade de recherche de Saint Lô« . Sans doute un recomptage des boulons afin de vérifier s’il en manquait vraiment ou non…

 


Samedi 16 et dimanche 17 décembre à la Grange de Montabot

Posted: décembre 12th, 2017 | Author: | Filed under: Assemblée, À la Grange de Montabot, Textes en français | No Comments »

Ce Week-End, trois moments forts à la Grange de Montabot :


SAMEDI 16 DÉCEMBRE 2017 – Entretien de la Grange et de ses abords.

RDV à partir de midi – Auberge espagnole pour le repas.

* Point sur la préparation du jardin 2018.
* Plantation de pommiers
* Taquinage du bois ?
* Nettoyage et rangement.
* Autres tâches diverses suivant inspiration et bonnes volontés.

 

DIMANCHE 17 DÉCEMBRE 2017 – Assemblée de la Grange

RDV à partir de midi – Auberge espagnole pour le repas.

Et au menu des discussions qui se dérouleront dans notre nouvelle salle d’activité :

* Proposition d’une présentation d’un livre sur la lutte à Bure contre CIGEO (laquelle devrait avoir lieu le 7 janvier 2018).

* Nouvelles d’ici et d’ailleurs (Manche, Aveyron, Bure, etc).

* Aménagement de l’atelier bière. (+ calendrier des prochains brassins ?)

* Point sur le recueil sonore (la dernière ligne droite approche !)

* Prochains chantiers à la Grange.

* Point cantine (dont prêt de matos pour concert 13 janvier à St Lô)

* Etc !

 

DIMANCHE 17 DÉCEMBRE 2017 – Restitution d’arpentage.


RDV à 18h30 pour la restitution de Une histoire du spectacle militant (de 1966 à 1981)
Plus d’infos ici : https://antitht.noblogs.org/2491

 

———

Grange de Montabot, la Bossardière à Montabot (50),
route Percy-Montabot :

À gauche sur la route Percy-Montabot
1 km après le gros pylône ou,
en venant de Tessy :
2ème à droite après le bourg de Montabot

Montabot (50) à 9 km de l’A84 à hauteur de Villedieu les poêles (sortie 38)


Soirée arpentage – Dimanche 17 décembre, 18h30, à la Grange

Posted: novembre 22nd, 2017 | Author: | Filed under: Textes en français | No Comments »

———

Grange de Montabot, la Bossardière à Montabot (50),
route Percy-Montabot :

À gauche sur la route Percy-Montabot
1 km après le gros pylône ou,
en venant de Tessy :
2ème à droite après le bourg de Montabot

Montabot (50) à 9 km de l’A84 à hauteur de Villedieu les poêles (sortie 38)