Use your widget sidebars in the admin Design tab to change this little blurb here. Add the text widget to the Blurb Sidebar!

Nouzbi de la Grange de Montabot – Prochain brassage du 18 au 20 février 2017

Posted: février 16th, 2017 | Author: | Filed under: À la Grange de Montabot, Textes en français | No Comments »

Une nouvelle Nouzbi de la Gegran de Montabot va être brassée le week-end qui vient, entre le samedi 18 février et le lundi 20 février 2017.

Ce brassin, qui devrait être une ale (s’il reste bien des levures correspondant), devrait participer au finandement de la publication du recueil sonore de la lutte antiTHT.

Il sera aussi possbile de se procurer des bouteilles du brassin précédent, une Lagueur de la Grange, de celles qui élaguent les pylônes

Et peut-être même quelques bouteilles qui restent de la Nuit noire 2.0 (https://antitht.noblogs.org/2352), celle qui déboulonne.

Est aussi disponible la bière rousse antipatriarcale Zora la Mousse, brassée en non mixité.

Le brassage proprement dit aura lieu le dimanche.

Le samedi et le lundi seront consacrés au bricolage, lavage de bouteille + préparation du brassin le samedi.

Ce sera aussi l’occasion de déguster des breuvages d’autres brasseries, de discuter des prochains malts et levures à acheter.

Si vous comptez venir, merci de nous contacter en amont : montabot arobase riseup point net ou o6 5I 67 94 44, surtout si vous ne savez pas où est la brasserie, mais pas que !

À bientôt !

Les brasseureuses de la Grange.


Nuit noire 2.0, la Nouzbi qui déboulonne.

Posted: décembre 22nd, 2016 | Author: | Filed under: Actions décentralisées, À la Grange de Montabot, Sous les lignes | No Comments »

nuitnoire

Bière brune déboulonnante à prix libre

Prix conseillé : 3€ la bouteille, une cornière de pylône ou son équivalent en boulons (16 à 20 pièces).

thtboulons

 

 

 


8 janvier 2016 – Réunion de préparation d’un festival DesArtsLuttant

Posted: décembre 15th, 2016 | Author: | Filed under: À la Grange de Montabot, Textes en français | No Comments »

D’Arbres en Arts : festival DesArtsLuttant

Lors du dernier vide grenier du Chefresne où nous étions quelques-un.e.s à déballer pour faire connaître la grange de Montabot et récolter de quoi la faire vivre en proposant quelques œuvres réalisées en soutien, nous avons pensé qu’il serait plus judicieux et enthousiasmant d’organiser quelque chose directement sur place.

D’un marché des artisans, nous avons évolué vers un festival permettant de mettre en valeur toutes les créations « artivistes » qui égayent nos luttes, festival que nous prévoyons pour le WE du 7 mai 2017.

Nous étions donc quelques-un.e.s dimanche 27 novembre pour définir les objectifs, les messages et les attentes.

Nous avons d’emblée exclu le marché expo-vente mercantile d’artistes auto satisfaits et les publicitaires d’opinions militantes.

Et nous avons plutôt envisagé un espace de transmission des savoir-faire, pratiqués par des personnes qui ne sont ni artisans ni coureurs de galeries d’arts. Nous envisageons donc d’inviter des militants ou sympathisants des luttes, qui utilisent l’art sous toutes ses formes pour s’exprimer, pas forcément de manière experte, mais qui ont dévoilé pour certains des talents cachés, ou développé des pratiques artistiques à travers les luttes.

Indépendamment des savoir-faire qui pourraient s’échanger lors de ce WE, nous aimerions initier des échanges autour des parcours qui ont amené à traduire « la lutte » dans des productions artistiques.

Ces expressions très diversifiées nous permettent de donner une autre dimension à la lutte, que ce soit :

  • la parole (poésie, lecture d’écrits, théâtre…)
  • la musique (productions, concerts, écoute de textes engagés mis en musique…)
  • les écrits (affiches, slogans, tags…)
  • l’audio-vidéo (films, recueils de témoignages…)
  • les objets (tableaux, dessins, sculptures…)

En se questionnant sur l’apport de ces autres supports de communication autour des luttes, il nous semble utile de créer un espace « table ronde » pour penser, échanger sur ces « différents outils » d’expression et profiter de l’intérêt de l’art dans la transmission autour des luttes pour rebondir et définir ensemble des perspectives de lutte.

Mais pour préparer ce festival nous devons être plus nombreu.ses.x. Nous recherchons donc des personnes qui aimeraient se joindre à nous pour l’organisation de ce nouveau temps de rencontre et d’échange à la Grange de Montabot.

Nous vous invitons à nous contacter et nous rejoindre à la prochaine réunion de préparation :

Dimanche 8 janvier à 10h à la grange de Montabot

La réunion sera suivie d’une soirée conviviale autour d’un repas de saison et de galettes des rois !

Les réuni.e.s du 27 novembre

Contactpopulationsoustension@riseup.net / o6 72 o8 55 o4 ; montabot arobase riseup point net / o6.5I.67.94.44

 

—————

Grange de Montabot, la Bossardière à Montabot (50),
route Percy-Montabot :

À gauche sur la route Percy-Montabot 1 km après le gros pylône ou,
en venant de Tessy : 2ème à droite après le bourg de Montabot

Montabot (50) à 9 km de l’A84 à hauteur de Villedieu les poêles (sortie 38)


WE Nouzbi de la Grange de Montabot, du samedi 29 au lundi 31 octobre 2016

Posted: octobre 21st, 2016 | Author: | Filed under: À la Grange de Montabot, Textes en français | No Comments »

nouzbi

 

Après deux cuvées d’IPN dont la seconde a pu être appréciée au Siou-camping lors du WE antinucléaire à Flamanville, il est temps de refaire des réserves pour l’hiver.

Bref, on rallume le feu sous les cuves, on hume le houblon et on brasse une nouvelle Nouzbi de la grange !

Comme à l’habitude, nous proposons de nous retrouver sur plusieurs jours pour brasser mais aussi discuter, s’autoformer à la fabrication du breuvage, bricoler, laver des bouteilles, etc.

Une rumeur court que la prochaine bière pourrait être une brune !

Point du vue bricolage et aménagement de l’espace brasserie, beaucoup de choses sont possible voire à faire mais la priorité nous semble être actuellement de réparer le branchement d’eau chez la copine qui nous accueille ainsi que la fuite dans le milieu de la cour, de renforcer le chassis d’une cuve de 300 l, de finir un fond filtrant et de terminer en beauté en cassant un remblai béton qui se trouve toujours dans notre passage.

Pour ces ateliers, meuleuses (avec, entre autre, disques 1,6mm spécial inox pour fond filtrant), lunettes de sécurité, casque antibruits, masses (+ brouettes et remorque ?) seront bien utiles, mais aussi : plein de raccords plomberie, un peu de tuyau PE diam 20 ou 25, des raccords PE 20 ou 25 mm, téflon, raccords jardinage, du tuyau souple diamètre 50mm, longueur 10 mètres (pour évacuation des eaux usées), des boulonneries (écrou, vis, rondelles) inox A2, diam 4mmn lg : 20 cm, une nourrice laiton 4 sorties et bouchons laitons mâle et femelles en 15/21 et 20/27.

Nous aurons aussi besoin d’une grande échelle et de 20 mètres de corde nylon diamètre 8mm pour remettre en place la bâche de protection de l’espace lavage bouteilles (son toit a subit des dommages lors de la tempête de mi-septembre) et d’une plaque ou grille de four dimension 44cm * 40 cm pour la gazinière de l’atelier.

Sinon, au cas où vous auriez cela chez vous ou la possibilité de vous en procurer, nous sommes preneurs et preneuses de cantines métalliques (240 litres environ), d’un évier inox de plonge professionel bac profond de dim 50*50cm avec son chassis, de seaux alimentaires, de casier CFP, de durite transparente diam 6 mm intérieur, de percarbonate de soude (en sachet papier vert et bleu en biocoop), de verres à dégustation pour gouter des bières d’ailleurs, etc.

Si tout cela vous botte, tenez-nous au courant pour qu’on organise au mieux ces journées niveau ripaille et couchage (vos victuailles sont évidemment les bienvenues) : montabot arobase riseup point net, o6 5I 67 94 44.

Celles et ceux de l’atelier bière de la Nouzbi de Montabot


Le Camping autogéré de la manif de Flamanville

Posted: septembre 12th, 2016 | Author: | Filed under: Sous les lignes, Textes en français | No Comments »

Accès au Siou-Camping :

Attention, le fléchage vers le camping étant intermittent, il est préférable de connaître les directions. D’autres parts, des contrôles de gendarmerie, véhicules et passagers, sont quasi-systématique à l’approche du camping.

–> Rejoindre HELLEVILLE sur la D37 (route Les Pieux – La Hague). À HELLEVILLE suivre SIOUVILLE-HAGUE au rond-point. Une fois arrive.e.s à la petite siouville, prendre à gauche, et encore sitôt à gauche, le camping se trouvera alors… sur la gauche, à quelques centaines de mètres, au lieu-dit la petite lande.

D’autres accès sont possibles, cf carte ci-dessous.

–> Du site du rassemblement, Suivre HELLEVILLE (D4). Une fois arrive.e.s à la petite siouville, prendre à droite, puis tout droit au stop, le camping se trouvera alors… sur la gauche, à quelques centaines de mètres, au lieu-dit la petite lande.

–> Pour revenir du site du rassemblement au camping dans la nuit du 1er octobre, un convoi pédestre, avec accompagnement radiophonique (munissez-vous de votre poste radio à pile et d’une frontale) pour ne pas faire trop de bruit, devrait vous permettre de ne pas vous perdre dans la nuit et de rejoindre vos pénates avec la possibilité pour les motivés d’apprécier le son des René Binamé qui joueront à notre arrivée.

SituationCamping

AfficheCamping

    Après Valognes, on n’a guère eu l’occasion de se retrouver sur un grand rassemblement antinucléaire dans le cotentin. Alors que des menaces réelles planent sur la Zad et que le commencement des travaux s’annonce sur Bure, la manif du 1er octobre est un rendez-vous fort et symbolique à ne pas manquer. Nous voyons ce moment comme l’occasion d’ouvrir un autre front et de multiplier les attaques envers des gouvernements obstinés à défendre l’économie capitaliste contre la volonté des populations. Comme on sera au plus près du chantier du réacteur EPR, l’envie ressort de rebondir sur cette manif pour se retrouver et se doter d’ambitions plus offensives et internationales dans les temps à venir.

D’ici deux ou trois ans, le chantier sera bien loin d’être fini. Et ce n’est pas parce que la construction de l’EPR est déjà pas mal avancée, qu’il est trop tard pour le bousculer et le mettre à mal. Il reste toujours deux réacteurs en fonctionnement à faire arrêter… définitivement. ..et des trains déraillent et un centre de retraitement de déchets nucléaire, et des camions, et un arsenal militaire et…) Contrairement aux luttes antinucléaires des années 70-80 (opposition à la construction des centrales ), L’EPR ne se situe pas sur un nouveau site mais déjà sur le site existant de Flamanville, ce qui modifie forcément les possibilités d’interférence sur un tel chantier.

Le contexte militaro-policier actuel et l’état d’urgence prolongé forcent à se mettre à table pour voir quelles formes de rassemblements sont encore possibles, quelles formes d’opposition on doit inventer ou réinventer . Partir ainsi sur la perspective de faire un camp d’ampleur massive, dans les deux ans à venir, implique de se familiariser avec le terrain, de se revoir à nouveau, et que ca résonne outre manche. Outre les autoroutes de l’énergie en train de se développer entre la Manche et l’Angleterre dans la perspective de nouveau réacteur ERP à Hinkley Point, ca semble aller de soi qu’il faut dépasser la problématique française et tenter de créer un front antinuc’ ou une lutte transmanche. Tout comme on se rend bien compte que la politique migratoire ne concerne pas qu’un seul pays, la lutte et la solidarité ne s’arrêtent pas aux frontières.

Le CAN-Ouest, le collectif d’organisation de la manif du 1er octobre, a donné l’opportunité à d’autres collectifs, dont la grange de Montabot, de s’occuper d’un camping à la sauce autogérée, et le faire exister en parallèle de leur évènement.

On a aussi envie de porter des discussions, d’intensifier des rencontres au-delà d’une grande marche, de faire rejaillir une lutte de terrain contre l’EPR et le nucléaire dans le cotentin.

Même si on a hâte de déambuler au travers de la grosse manifestation , on a plus de curiosité que de marcher le long des grilles du chantier. D’autres ballades sont à prévoir, sortez couverts et équipés…contre la pluie manchoise.

PanneauProgrammeCampingOn a commencé à défricher un programme qui reste modulable et complétable.

On discutera, on parlera de perspectives mais on voudrait aussi se balader ensemble, se pousser à aller jeter un œil sur les lieux. La visite parle d’elle-même, sans grand discours, et avec éloquence de l’horreur locale. Voilà, ce qu’on propose ou du moins l’amorce de ce qui est proposé ; comme ca ne tient pas qu’à nous, on compte évidemment sur le renfort des gens qu’ont la dalle après le mouvement social, et ce pour avoir un impact à partir du 1er octobre et jusqu’à l’extinction des centrales et surtout de leurs responsables. VENEZ !

ProgrammeCamping


Chantier d’automne de la grange 15 au 21 septembre

Posted: août 17th, 2016 | Author: | Filed under: Textes en français | No Comments »

affichant_t_Venez nombreuses et nombreux pour finir d’enduire et de fermer  la salle polyvalente de la grange!

Au programme enduits , pose des deux dernières fenêtres et fin du bardage.

Après ça c’est fini! (ou presque).

On s’ennuit pas, on enduit!

Pour les recommandations logistiques, pensez à prendre des vêtement crassoux, gants et lunettes de protection.

Le matos de maçonnerie supplémentaire est le bienvenu.

—————

Grange de Montabot, la Bossardière à Montabot (50),
route Percy-Montabot :

À gauche sur la route Percy-Montabot 1 km après le gros pylône ou,
en venant de Tessy : 2ème à droite après le bourg de Montabot

Montabot (50) à 9 km de l’A84 à hauteur de Villedieu les poêles (sortie 38)

Contact : montabot arobase riseup point net / o6.5I.67.94.44


Flamanville, Bure mais pas que !

Posted: juillet 22nd, 2016 | Author: | Filed under: Assemblée, À la Grange de Montabot, Textes en français | No Comments »

Assemblée antinucléaire et antiTHT

Samedi 6 août 2016 à la Grange de Montabot à 10 h

(auberge espagnole pour le repas du midi).

– S’organiser pour et autour du rassemblement de Flamanville
– Solidarité avec la lutte à Bure et alentours (bois Lejuc à Mandres-en-Barrois)
– Point info sur la venue de RTE pour couper des arbres sous la ligne THT.
– Etc.

— FLAMANVILLE —

À la dernière assemblée antinucléaire et antiTHT qui a eu lieu à la Grange de Montabot le 18 juin 2016, à la suite du chantier printanier, un point important a été de poser des envies et propositions quant à l’organisation et l’animation de l’espace camping au moment du rassemblement de Flamanville (can-ouest.org), lequel a lieu les 1er et 2 octobre 2016.

La proposition qui a émergé était d’installer le campement le WE précédant le rassemblement (24 et 25 septembre 2016), une montée en puissance progressive avec la possibilité des faire des soirées, des discussions, du tourisme du côté de la centrale de Flamanville et de l’usine de la Hague et poursuivre les festivités au-delà du rassemblement pendant quelques jours avant le démontage (d’autant qu’un gros WE est prévu du côté de NDDL les 8 et 9 octobre).

Un tel projet est ambitieux et nécessite une préparation, une logistique et une énergie importante.

Il est évidemment possible de faire plus petit en permettant simplement à ce que les un.e.s et les autres venant pour le WE puisse trouver un espace agréable et accueillant. L’impression est que cela se résumerait alors à de la logistique camping pour la manif sans véritable contenu politique et c’est moins enthousiasmant.

C’est pourquoi a été lancée l’invitation à se croiser et à discuter de tout cela à NDL2016, au fil des rencontres et des personnes croisées et bien sûr au prochain rendez-vous que nous nous sommes donnés ce jour-là pour une prochaine assemblée le samedi 6 août 2016, à 10h. Nous y voilà !

INVITATION à nous retrouver en vue de la préparation d’octobre 2016 :

LA MANIF, ET APRÈS !
Rassemblement antinucléaire des 1er et 2 octobre à Flamanville

Le rassemblement organisé par la Collectif antinucléaire ouest (CAN-Ouest) en octobre aura lieu près de la centrale nucléaire et de l’EPR en construction.
Un espace camping autogéré est mis à disposition
À nous de l’animer et de l’organiser
Retrouvons-nous pour discuter de ce que nous voulons y faire : préparation et organisation du lieu, discussions sur les luttes, balades, etc.

Quelques Antinucléaires, pas que !

Peu de choses ont réellement avancé depuis juin, mais tout de même quelques trucs se mettent en place, des choses ont été proposées, des
personnes ont signifié leur intérêt.

Il est donc important de pouvoir en discuter, de sonder les énergies et de commencer à s’organiser.

— BURE —

Du côté de Bure, avec le début de la déforestation par l’ANDRA du bois Lejuc à Mandres-en-Barrois, la résistance a pris une nouvelle forme avec d’abord harcèlement du chantier, puis occupation-libération du bois, expulsion et réoccupation et bien plus encore.

Des rencontres antinucléaires à Bure sont en projet pour le WE du 12 au 14 août 2016.

— RTE envoie ces bucherons sous la ligne THT —

RTE n’étant pas assujetti aux lois et arrêtés préfectoraux contre l’abatage des arbres pendant les périodes de nidification, ils n’ont pas hésité à se présenter chez un propriétaire récalcitrant le 8 juillet 2016. Un comité d’accueil était présent à l’arrivée de RTE, de la société de bucheronnage, (qui, finaude est venue sans matériel), et d’une huissier de justice. La dérogation qui devait arrivée par voie postale chez le propriétaire n’était pas arrivée, apparemment elle se serait trouvée dans le véhicule de RTE… Dérogation fantôme ? Bref, les arbres sont toujours là.

Tout cela et bien d’autres choses pourront être partagés à cette occasion !

Au plaisir de nous retrouver ce samedi 6 août !

—————

Grange de Montabot, la Bossardière à Montabot (50),
route Percy-Montabot :

À gauche sur la route Percy-Montabot 1 km après le gros pylône ou,
en venant de Tessy : 2ème à droite après le bourg de Montabot

Montabot (50) à 9 km de l’A84 à hauteur de Villedieu les poêles (sortie 38)

Contact : montabot arobase riseup point net / o6.5I.67.94.44


Pendant la quinzaine du chantier printanier : soirée projections, discussion, concert, etc.

Posted: mai 23rd, 2016 | Author: | Filed under: À la Grange de Montabot, Textes en français | No Comments »

Le chantier printanier 2016 de la Grange de Montabot va se dérouler du 3 au 17 juin 2016. Il va s’accompagner de nombreux moments de discussion, mais aussi des projections, un concerts, etc. Demandez le programme !programme grange

 

* Soirée belge du samedi (et non vendredi) 4 juin 2016

Front-pochetteEauNoireLa Grange étant en chantier, la salle de projection est délocalisée. Il est donc important de venir à la grange dès 18h30 pour un départ vers la Belgique.

Apéro – bière (les dernières bouteilles de la blanche May Binouz) / frites au programe avant la projection de la Bataille de l’Eau Noire.

Ce film documentaire revient sur la lutte collective des habitant.e.s de Couvin contre un projet de barrage sur la rivière l’Eau noire.

« À ceux qui voulaient noyer leur vallée,
les couvinois ont offert vernis et fumier
« 

* Discussion autour de l’organisation collective le vendredi 10 juin 2016

S’organiser collectivement de manière horizontale et donc sans hiérarchie n’est pas simple. Discutons-en ! 18h30 à la Grange de Montabot.

 

SeDebarasserDesChefs

* Face à la police / Face à la justice samedi 11 juin 2016Face

Présentation du guide d’auto-défense juridique “Face à la police, face à la justice” et discussion sur l’organisation collective contre la répression policière et juridique du mouvement contre la loi travail.

 

 

* Concert de mi-chantier à Margueray le samedi 11 juin 2016

fly concerts 11 juin

19h : À table avec ATAB ! Repas à prix libre.

20h30 : Concert avec

& quelques surprises !!

 

 

 

* Projection / discussion sur la lutte contre un mégaTransfo RTE dans l’Aveyron le jeudi 16 juin 2016

19h : Rte dégage aussi de l’Aveyron. Projection d’un film sur la lutte contre le mégatransformateur électrique de St Victor et Melvieu et échanges autour des perspectives de lutte avec des opposant-e-s.

* Discussion avec le collectif Mauvaise Troupe autour du livre Contrées (date à confirmer)

Présentation/échanges autour du livre CONTREES, sur les mouvements de lutte à Notre-Dame-des-Landes et dans le Val Susa, en présence du collectif Mauvaise troupe.

 

* Le chantier terminé, continuons avec la lutte :

Assemblée antinucléaire, pas que !
Samedi 18 juin, 10h à la Grange de Montabot

Prendre part au rassemblement de Flamanville.

Après leur farce du tour de France dans le Cotentin qui évacue les enjeux qui se cachent derrière le plus gros chantier d’Europe, la construction de l’EPR, peut-on passer à coté de la manif’ antinucléaire à Flamanville le 1er Octobre prochain ?

Déjà, une coordination de cantines mobiles de l’ouest se prépare à prendre les choses en main en concoctant plusieurs centaines de repas durant cet évènement.

Il s’agit de soutenir de futures luttes antinucléaires (et pas que !, faire face aux expulsions sur la zad, etc) et de partager des pratiques politiques plus offensives qui dépassent le simple geste de nourir des manifestant.e.s.

Nous avons l’opportunité de disposer librement d’un espace camping, durant le week-end du rassemblement, et de l’animer à notre sauce.

Voici donc une possibilité de se retrouver, à nombreux, d’une part pour participer à la préparation des repas pour la manif’ mais aussi à s’organiser pour établir un calendrier sur la lutte antinucléaire dans l’année à venir.

Déjà des idées émergent et ce moment, autour de la manif’ de Flamanville parait être un bon créneau pour comprendre ce qui se cache derrière le projet de l’EPR et derrière les barbelés de la centrale.

Enfin, en ce moment se déroule un chantier à la grange de Montabot, qui consiste à créer un espace pour se retrouver, pour échanger et construire les luttes à venir.
Nous allons y croiser beaucoup de personnes de différents horizons et de differents lieux de lutte (Roybon, Bure, la zad, des belges…), retrouvons nous le 18 Juin, 10h, à la grange, pour sentir si cette dynamique autour de début octobre 2016 peut aboutir.

Soyons nombreux à nous retrouver à la grange pour discuter, fêter la fin du chantier. Promis, il restera des goodies qui donnent la frite.